Essai nouvelle Jaguar XE R-Sport 200cv.

Share !Email this to someoneShare on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Tumblr
Jaguar XE 2.0 essence

Jaguar XE 2.0 essence 200cv

Texte : Louis Dansette

Tremblez Teutonnes!

Ça y est, Jaguar arrive enfin sur un segment où trônaient sans concurrence les Bmw séries 3, Mercedes classe C et Audi A4.
Il y a bien eu une incursion avec la X-Type mais les fans du Jaguar ont refusé de monter dans cette Mondeo restylée.
Alors après les superbes XJ, XF et F-type, voici donc la superbe XE!

Baby XF

Superbe sauf l’arrière car je trouve que le coffre parait coupé avec un design qui hésite entre une berline et un coupé 4 portes type Mercedes CLS.  Elle perd en stature ce qu’elle gagne en jeunesse et en dynamisme notamment grâce au becquet de coffre disponible sur cette version R-Sport . Il est évident que le design est une histoire de goût, je ne vais donc pas m’attarder la-dessus si ce n’est pour vous dire que cette XE dégage modernité, luxe et sportivité. Il faut dire qu’esthétiquement Jaguar dépote et fait passer ses concurrentes pour des voitures un peu fades.

J’ai essayé la version 4 cylindres essence 2 litres de 200cv. J’aurais bien essayé la V6 S ou même la version 4 cylindres 240cv mais elles n’étaient pas disponibles lors de mon essai. Nous allons donc nous contenter du troisième modèle le plus puissant de la gamme essence, en attendant peut-être une version V8.

Jaguar XE

Jaguar XE

Habitacle futuriste

Lorsque l’on rentre dans l’habitacle, on reconnait tout de suite cet univers propre à Jaguar mélant élégance et modernité.
On retrouve d’ailleurs la boite de vitesse ZF8 parfaitement intégrée dans cette univers épuré avec cette molette désormais célèbre qui ne sort que lorsque l’on met le contact.

Intérieur Jaguar XE

Intérieur Jaguar XE

Pas vraiment sportive

Une fois qu’on la démarre, pas de grand frisson. Avec un 4 cylindres turbo de 200cv sur une berline, vous vous attendiez à quoi?
On a plutôt l’habitude d’essayer des foudres de guerre ici.  On est même déçu d’essayer un V6 lorsqu’un V8 est disponible sur le modèle alors là vous imaginez!
Attention, elle a un très bon chassis et une superbe boite de vitesse mais il lui manque des chevaux et le couple plafonne à 280nm.
Donc non, nous ne sommes pas allé sur circuit et non, nous n’avons pas passé notre journée à provoquer chaque motard et chaque GTiste au feu dans le but de les engrainer dans notre passion du 0à… Non pas que nous avions peur de perdre car 7,7 secondes au 100 et une vmax de 237km/h n’est pas si mal mais ce n’est juste pas le grand frisson tant en accélération qu’en sonorité qui est assez plaisante d’ailleurs, plutôt rauque même.

Elle n’a donc pas vocation à être sportive avec cette motorisation. Simplement à être une voiture de bon père de famille, un peu techno et un peu riche.
Combien riche? Assez pour pouvoir poser plus de 45 000€. Une broutille de nos jours, surtoût pour accéder à une si belle silhouette qui plus est bien équipée.
Mais avec une consommation annoncée de 10,2l en ville, elle n’est pas championne de la catégorie non plus, seulement 1 litre 1/2 de moins que la version V6S!  C’est vrai que le « 4 cylindres essence de 200cv » est une motorisation un peu batarde. Pas assez puissante pour s’amuser et pas assez économe pour faire des kilomètres sans se ruiner à la pompe.

Un intérieur soigné

Un intérieur soigné

Un excellent comportement

Sans faire de travers de porc (du drift, pas le cochon), je l’ai quand même un peu taquiné et elle réagit plutôt bien! La direction à assistance électrique ne décontenance pas du tout et le train avant se place à merveille laissant le train arrière suivre avec précision. Sans rouli, elle vire à plat et conserve le confort de ses occupants. Une réussite!

Content au volant de la Jaguar XE

Content au volant de la Jaguar XE

J’aime pas les jantes

Faisons tout de même un point sur les jantes, c’est important. Je dois vous dire que cette mode des jantes bicolores me donne envie de vomir. J’ai découvert ça sur une Audi RS3. Avec sa clientèle on comprends mais Jaguar? Et comme m’a fait remarquer un ami pilote : On dirait des enjoliveurs « look jantes alu » de chez Norauto!

Jantes bicolores

Jantes bicolores

Un cran au dessus

L’avantage des jantes moches c’est qu’on ne les voit pas une fois au volant et  je dois vous dire qu’à son volant on se sent bien.
Luxe, calme et dynamisme résume cette XE qui perpétue bien la nouvelle tradition de Jaguar de faire d’excellentes voitures. Quand je vois la gamme aujourd’hui, je me dis que Jaguar n’est définitivement plus une marque exclusive avec des défauts qu’on accepte mais une marque qui a su être aussi moderne et fiable que ses concurrentes Allemandes. Et c’est pour ça que je mets Jaguar un cran au dessus des Mercedes, Audi ou BMW, pour cette exclusivité qui désormais ne demande plus aucun sacrifice!

Share !Email this to someoneShare on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Tumblr
  1. L’intérieur est vraiment stylé et si j’avai l’argent je la prendrai direct en R!

    Reply
  2. La vraie classe! Elle existe en 4 roues motrices?

    Reply
  3. Plus que cette XE, c’est ton article qui m’a bien fait rire Mr Pons. ! Je te rejoins sur les jantes et on a vraiment hâte d’essayer leur foudre de guerre, aka. XE-R ?? Keep calm and cruise…but don’t forget to drift !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *